Portrait de l’utilisation et des résultats cliniques de l’implantation valvulaire aortique par cathéter (TAVI) au Québec: résultats d’une évaluation sur le terrain à l’échelle provinciale en 2013-2015

Ano de publicação: 2016

STRUCTURE DU SYSTÈME DE SOINS:

-Six des huit centres hospitaliers québécois qui ont un service de chirurgie cardiaque bénéficient d’un programme d’implantation aortique valvulaire par cathéter (TAVI); -Comme ailleurs, le nombre d’interventions TAVI réalisées au Québec a augmenté de façon exponentielle depuis 2008; -Dans les six programmes en vigueur au Québec, il y avait une variation majeure du volume annuel d’interventions.

CARACTÉRISTIQUES DES PATIENTS:

-La majorité des patients sélectionnés aux fins d’une intervention TAVI, au Québec, sont âgés (> 80 ans) et ont des comorbidités importantes, donc un risque chirurgical élevé, comme dans les premières études randomisées; -En comparant les deux années d’observation, 2013-2014 et 2014-2015, la documentation du score STS dans le dossier médical du patient s’est améliorée, passant de 50 % à 62 %; -Toutefois, de façon générale, les facteurs de risque des patients sélectionnés aux fins d’une intervention TAVI sont peu documentés dans le dossier médical, plus spécialement les facteurs cliniques suivants : la fragilité, le risque opératoire, la fonction cognitive et la capacité fonctionnelle du patient.

PROCESSUS DE SOINS:

-À l’échelle provinciale, l’approche par voie transfémorale était la plus fréquente (environ trois quarts des patients). Dans cinq des six programmes, d’autres voies d’accès (transapicale, transaortique, axillaire) ont aussi été utilisées; -Pendant la période d’observation, plus de la moitié des patients ont reçu une valve d’Edwards SAPIEN® et un tiers, une CoreValve®. De nouveaux types de valves continuent d’être adoptés.

RÉSULTATS CLINIQUES:

En comparant l’année la plus récente (2014-2015) avec l’année précédente (2013-2014): -la mortalité à 30 jours a diminué de 6,1 à 4,1 %; -- le taux d’AVC intrahospitalier au centre d’intervention TAVI a augmenté de 2,4 % à 4,4 %; -l’incidence de tout saignement ainsi que les saignements majeurs ont diminué de 21,4 % à 14,7 % et de 12,9 % à 8,5 %, respectivement; -la nécessité d’une transfusion sanguine pendant le séjour hospitalier avant ou après une intervention TAVI a diminué de 29,9 % à 24,7 %, ce qui représente encore un quart des patients. Ces comparaisons n’étaient pas statistiquement significatives, mais la puissance statistique était faible en raison du nombre restreint de patients.

Pendant les deux années:

-Environ 15 % des patients ont eu besoin d’un stimulateur cardiaque permanent. Toutefois, le taux d’implantation d’un stimulateur cardiaque variait par type de valve; -Environ 3 % des patients ont eu un remplacement valvulaire aortique chirurgical urgent en raison des complications pendant l’intervention TAVI; -De façon générale, les résultats cliniques québécois intrahospitaliers sont comparables à ceux rapportés ailleurs dans le monde. Toutefois, il y a un manque relatif d’information concernant le taux de décès, de réadmission hospitalière et d’autres événements indésirables à long terme, au Québec.

CONCLUSIONS:

À la lumière des résultats de la présente évaluation sur le terrain: -les comorbidités importantes étaient fréquentes chez les patients qui ont subi une intervention TAVI, au Québec, comme c’était le cas ailleurs; -il y a un manque de documentation dans le dossier médical du patient concernant les processus et les critères cliniques utilisés pour la sélection des patients; -la mesure des indicateurs de qualité, suivie d’une rétroaction en temps opportun par un organisme indépendant en étroite collaboration avec les équipes cliniques et le Réseau québécois de cardiologie tertiaire (RQCT), a été associée à une amélioration de la qualité des soins et des résultats cliniques; -il est important d’avoir accès aux données médico-administratives afin de mesurer les résultats cliniques à long terme; -compte tenu de l’évolution rapide de la technologie et de ses indications, il est essentiel de poursuivre une évaluation systématique de l’utilisation et des résultats cliniques relatifs aux interventions TAVI, au Québec.(AU)

Mais relacionados