COVID-19: traitement des patients atteints de cancer et guéris de la COVID-19

Ano de publicação: 2020

CONTEXTE:

Le présent document ainsi que les constats qu’il énonce ont été rédigés en réponse à une interpellation du ministère de la Santé et des Services sociaux dans le contexte de l’urgence sanitaire liée à la maladie à coronavirus (COVID-19) au Québec. L’objectif est de réaliser une recension sommaire des données publiées et de mobiliser les savoirs clés afin d’informer les décideurs publics et les professionnels de la santé et des services sociaux. Vu la nature rapide de cette réponse, les constats ou les positions qui en découlent ne reposent pas sur un repérage exhaustif des données publiées, une évaluation de la qualité méthodologique des études avec une méthode systématique ou sur un processus de consultation élaboré. Dans les circonstances d’une telle urgence de santé publique, l’INESSS reste à l’affût de toutes nouvelles données susceptibles de lui faire modifier cette réponse rapide.

PRÉSENTATION DE LA DEMANDE:

La poursuite des traitements anti-cancéreux chez les patients atteints de la COVID-19 n’est généralement pas recommandée en raison du risque d’immunosupprimer davantage le patient, d’entraîner le développement de complications sérieuses en lien avec la COVID-19 et de contaminer le personnel et les autres usagés traités en centre oncologique [ASCO, 2020; INESSS, 2020a; MSSS, 2020]. Une fois rétabli de la COVID-19, le retour au traitement doit être sécuritaire pour ces patients, le personnel soignant et les autres usagers traités en oncologie. Une recension sommaire des principales lignes directrices et prises de position par des associations, des sociétés savantes et des consensus d’experts a été réalisée pour déterminer à quel moment il sera possible d’initier ou reprendre un traitement systémique ou une radiothérapie et quels sont les facteurs pouvant guider ce retour au traitement. Des questions secondaires, en lien avec les critères de guérison généralement utilisés dans les milieux hospitaliers, la persistance de l’ARN du virus SARS-CoV-2 et les risques de réinfections des patients atteints de cancer, ont été ajoutées pour compléter le tout.

MÉTHODOLOGIE:

Question d’évaluation principale 1- Quels sont les meilleures pratiques et facteurs à considérer au regard de la reprise des traitements chez les patients atteints de cancer et guéris de la COVID-19? Questions d’évaluations secondaires 2- Quels sont les critères permettant de considérer une personne guérie (non contagieuse) de la COVID-19? 3- Quels sont les risques de réinfection chez les patients atteints de cancer devant faire un retour en milieu de soin? SOMMAIRE DES RÉSULTATS: 1- Reprise des traitements oncologiques suivant un report ou une interruption des traitements chez les patients atteints de la COVID-19 État actuel des connaissances scientifiques. 2- Critères de guérison et persistance de l’ARN viral Critères utilisés pour considérer un patient guéri de la COVID-19. Risques de réinfections chez les patients atteints de cancer. État actuel des connaissances scientifiques.

Mais relacionados