COVID-19 et les interventions favorisant l’observance des mesures de précaution et de protection auprès des enfants et des adolescents en général et de ceux en difficulté

Ano de publicação: 2020

CONTEXTE:

Le présent document ainsi que les constats qu’il énonce ont été rédigés en réponse à une interpellation du ministère de la Santé et des Services sociaux dans le contexte de l’urgence sanitaire liée à la maladie à coronavirus (COVID-19) au Québec. L’objectif est de réaliser une recension sommaire des données publiées et de mobiliser les savoirs clés afin d’informer les décideurs publics et les professionnels de la santé et des services sociaux. Vu la nature rapide de cette réponse, les constats ou les positions qui en découlent ne reposent pas sur une recherche exhaustive des données publiées et une évaluation de sa qualité avec une méthode systématique ou sur un processus de consultation élaboré. Dans les circonstances d’une telle urgence de santé publique, l’INESSS reste à l’affût de toutes nouvelles données susceptibles de lui faire modifier cette réponse rapide.

PRÉSENTATION DE LA DEMANDE:

La présente réponse rapide se veut complémentaire à celle intitulée COVID-19 et les approches favorisant l’observance des mesures de précaution et de protection auprès des personnes en situation de vulnérabilité [1]. Dans le cadre de cette dernière, les populations ciblées devaient présenter un jugement altéré et excluaient les enfants et les adolescents, à l’exception de ceux présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Sans que leur jugement soit altéré, certains enfants et adolescents peuvent avoir une compréhension plus limitée des consignes de précaution et de protection, ou y être réfractaires. Ceci peut avoir une influence sur le niveau même d’observance des mesures de précaution ou de protection, telles que les mesures d’hygiène et de distanciation sociale. Ainsi, cette réponse rapide traite de la question suivante : comment favoriser l’observance des mesures de précaution et de protection, dans le cadre de la pandémie de la Covid-19, des enfants et des adolescents en général et de ceux en difficulté? MÉTHODOLOGIE: Revue de littérature: Repérage des publications: Une stratégie documentaire visant à repérer tous les documents en lien avec l’adhérence aux mesures de précaution et de protection chez les enfants, les jeunes et les familles en situation de vulnérabilité psychosociale dans le contexte du coronavirus et autres situations susceptibles de soulever des enjeux similaires (p. ex.

:

SRAS, Ebola, pandémie, épidémie, crise sanitaire, désastre) a été élaborée par la conseillère en information scientifique afin de créer une banque maîtresse. Comme aucun titre n’avait été repéré avec cette stratégie, la décision a été prise d’en élaborer une sur les enfants, les adolescents et les familles en general La gravité du contexte actuel de pandémie peut effectivement rendre tous les enfants, les adolescents et leur famille en situation de vulnérabilité psychosociale.

Les bases de données consultées à cette fin sont :

Medline, PsycINFO, CINAHL, Cochrane Database of Systematic Review, Social Work Abstracts.

SOMMAIRE DE LA LITTÉRATURE:

D’après la littérature consultée, les adolescents apparaissent comme un groupe particulièrement à risque de ne pas respecter les mesures de précaution et de protection, surtout celles qui concernent la distanciation sociale [2-5]. Ceci pourrait s’expliquer notamment par les raisons suivantes: L’adolescence est une période de développement caractérisée par la quête d’une plus grande indépendance et autonomie, ce qui peut s’accompagner d’une certaine défiance. Les adolescents accordent une très grande importance à leur réseau social, ce dernier contribuant de manière significative à leur bien-être. Le fait d’être coupé de leurs pairs peut donc être vécu très difficilement, voire être perçu de façon tragique. Certains adolescents peuvent privilégier leur vie sociale au détriment de certaines règles de distanciation sociale. Le lobe frontal des adolescents demeure en développement, ce qui peut se traduire par une plus grande impulsivité et une certaine difficulté à réaliser les conséquences de ses actes. Certains adolescents peuvent se sentir invincibles et non concernés par les directives émises par la santé publique. Bien qu’aucun document recensé ne fournisse de l’information précise sur le niveau d’observance pendant la période de l’enfance, des stratégies pour favoriser l’observance des mesures de précaution et de protection chez les enfants et chez les adolescents ont été trouvées dans la littérature. Ainsi, il apparait pertinent d’examiner ces interventions susceptibles de favoriser une plus grande observance des mesures de précaution et de protection chez les jeunes, dans le contexte actuel de la pandémie de la COVID-19.

Mais relacionados