COVID-19 et les moyens ou interventions mis en place pour limiter les conséquences négatives des mesures restrictives sur le développement et le bien-être des jeunes

Ano de publicação: 2020

CONTEXTE:

Le présent document ainsi que les constats qu’il énonce ont été rédigés en réponse à une interpellation du ministère de la Santé et des Services sociaux dans le contexte de l’urgence sanitaire liée à la maladie à coronavirus (COVID-19) au Québec. L’objectif est de réaliser une recension sommaire des données publiées et de mobiliser les savoirs clés afin d’informer les décideurs publics et les professionnels de la santé et des services sociaux. Vu la nature rapide de cette réponse, les constats ou les positions qui en découlent ne reposent pas sur une recherche exhaustive des données publiées et une évaluation de sa qualité avec une méthode systématique ou sur un processus de consultation élaboré. Dans les circonstances d’une telle urgence de santé publique, l’INESSS reste à l’affût de toutes nouvelles données susceptibles de lui faire modifier cette réponse rapide.

PRÉSENTATION DE LA DEMANDE:

La phase de rétablissement d’une pandémie vise le retour à un fonctionnement régulier similaire à celui d’avant le sinistre, tout en prenant en compte les conséquences de celui-ci. Elle se distingue difficilement de la phase de l’intervention, car le passage temporel entre ces deux phases s’effectue généralement de façon graduelle à la suite du sinistre et s’opère différemment selon l’importance et la nature de l’évènement. Au début de la pandémie de la Covid-19 actuelle, des mesures restrictives ont rapidement été mises en place au Québec et partout dans le monde afin de diminuer les risques de transmission et le nombre de décès liés à la maladie et d’éviter une surcharge du réseau de la santé. Ces mesures ont eu un effet substantiel sur le quotidien de tous et en particulier sur celui des jeunes. Leurs occupations ont été grandement limitées principalement par la fermeture des écoles et des services de garde, mais aussi par la suspension ou la limitation des activités culturelles, sportives et de loisirs. Ces fermetures sont considérées comme étant une bonne façon d’aplanir la courbe épidémique, notamment avant la survenue du pic de la courbe. L’évolution de la situation pousse les dirigeants de plusieurs pays à établir un plan de déconfinement, en respect des directives de l’Organisation mondiale de la santé en la matière et en tenant compte de toutes les conséquences des mesures restrictives.

Cette réponse rapide traite de la question suivante :

Quels sont les moyens ou interventions mis en place pour limiter les conséquences négatives des mesures restrictives liées à la pandémie sur le développement et le bien-être des jeunes, dans la transition vers une nouvelle normalité? MÉTHODOLOGIE: Revue de littérature: Repérage des publications: Une stratégie documentaire a été élaborée par la conseillère en information scientifique afin de créer une banque maîtresse dans le but de repérer les documents clés en lien avec les stratégies mises en place lors du déconfinement des jeunes dans le contexte du coronavirus et autres situations susceptibles de recourir au confinement (p. ex.

:

SRAS, Ebola, pandémie, épidémie, crise sanitaire). De plus, les constats des réponses rapides produites par l’INESSS portant sur les jeunes dans le contexte de la pandémie à la Covid-19 sont présentés en annexe à titre de référence complémentaire.

Les bases de données consultées à cette fin sont :

Medline, PsycINFO. Les mots-clés utilisés pour le repérage de documents liés au coronavirus et concepts connexes incluent notamment : coronavirus, pneumonia virus, SARS-CoV, acute respiratory syndrome, Ebola, MERS, SARS, H1N1, pandemic, epidemic, disaster, health crisis, catastrophe. Les mots-clés utilisés pour le repérage des documents en lien avec les jeunes incluent notamment : child, adolescent, kid, teen, youth. Les mots-clés utilisés pour le repérage des documents en lien avec les stratégies et les conséquences des mesures incluent : strategy, distancing, school, nursery, sports, camps, development, wellbeing. Un repérage de la littérature grise a été effectué sur les sites web de différentes organisations nationales et internationales ainsi que ceux de gouvernements de différentes juridictions.

CONCLUSION:

Les divers moyens répertoriés à travers le monde pour favoriser le développement et le bien-être des jeunes dans le contexte actuel s’articulent principalement autour de trois axes. Premièrement, la mise en place du plan de éconfinement permettra aux jeunes de reprendre graduellement leurs activités sociales, éducatives, récréatives et communautaires. Deuxièmement, de nombreuses mesures sont proposées pour soutenir les jeunes en vue de s’adapter aux conséquences négatives des mesures restrictives qui demeurent en vigueur. Ces mesures incluent les guides de soutien en ligne destinés aux jeunes et aux parents, les initiatives sur les réseaux sociaux visant à promouvoir la solidarité sociale entre les jeunes, et l’accompagnement personnalisé aux élèves en difficulté malgré la fermeture des écoles, par exemple. Troisièmement, une attention spéciale devrait être portée à l’utilisation des technologies numériques dans l’optique d’en maximiser les bienfaits pour le bien-être et la stimulation des jeunes tout en minimisant les risques pour leur sécurité.

Mais relacionados