COVID-19 et la socialisation à distance entre les personnes hébergées et les proches aidants en contexte d’interdiction de visite

Ano de publicação: 2020

RÉSUMÉ DE LA DEMANDE:

L'objectif de cette réponse rapide est de mettre en évidence les différentes manières qui sont utilisées ou qui pourraient potentiellement être utilisées pour favoriser les interactions sociales entre les soignants et les personnes vulnérables à un moment où aucune visite n'est autorisée dans les hôpitaux, les résidences et les établissements de longue durée. centres de soins de longue durée, résidences pour personnes âgées et ressources intermédiaires et ressources de type familial.

MÉTHODOLOGIE:

Méthodes d'examen: Les données provenaient de diverses sources: PubMed, Google Scholar, Google (sites Web). Diverses combinaisons de mots clés, en anglais et en français, ont été utilisées.

Par exemple:

Proches aides (proches, soignants); Hébergement (soins de longue durée, maisons de soins infirmiers, services de protection de la jeunesse, Ehpad); Isolement, isolement social, distanciation sociale, confinement, distance; Personnes âgées, incapacités, hospitalisation (personnes âgées, âgées, handicapées, hospitalisées); Communication, vidéoconférence; Coronavirus (COVID-19.

TECHNOLOGIE:

o Une étude publiée en 2017 montre que les technologies de communication numérique comme Internet pourraient promouvoir la connectivité sociale, réduisant ainsi le taux d'isolement social et de solitude. Au Québec, 92% des ménages avaient une connexion Internet résidentielle en 2018; cependant, chez les personnes de 65 ans et plus, ce pourcentage n'était que de 81%. De plus, l’accès à Internet dans les hôpitaux, les centres de soins de longue durée et résidentiels, les résidences pour personnes âgées et les ressources intermédiaires et les ressources de type familial peut être limité. Étant donné que les niveaux d'alphabétisation numérique et l'accès aux outils varient considérablement, il existe une partie de la population pour laquelle les moyens technologiques ne sont pas disponibles. Il convient de coacher certaines personnes afin de faciliter leur utilisation de la technologie (comme suggéré ci-dessus). Il est important de donner accès à un ordinateur, une tablette ou un smartphone aux personnes qui ne disposent pas de ces appareils afin qu'elles puissent entrer en contact avec leurs proches. COMMUNICATION ENTRE LES INSTITUTIONS (INSTALLATIONS) ET LES AIDANTS: Les institutions (installations) peuvent glaner des idées parmi les suggestions suivantes: Tenez vos proches au courant de la situation en utilisant les courriels de la liste de diffusion. Mettre en place une ligne téléphonique pour fournir un rapport enregistré sur le fonctionnement actuel de l'installation et le mettre à jour fréquemment (par exemple, tous les jours). Attribuer à quelqu'un le rôle de principal contact facilement accessible par les proches d'un résident. Cette personne-ressource doit communiquer fréquemment avec un être cher désigné pour fournir des mises à jour sur le statut du résident, en particulier si le résident est incapable de communiquer par lui-même. Partagez des informations générales ou des communiqués de presse via la page Facebook de l'institution ou de l'établissement.

SERVICES DE SOUTIEN POUR LES PERSONNES ISOLÉES ET LEURS AIMÉS:

Il faudrait envisager certains des services de soutien comme moyen d'aider les personnes isolées à contrer les effets néfastes de leur isolement; il s'agit notamment: Des lignes d'assistance téléphonique. Thérapie cognitivo-comportementale en ligne pour réduire la solitude et promouvoir le bien-être psychologique des personnes vivant dans un établissement résidentiel. Les services de soutien téléphonique qui sont normalement disponibles pour les aidants naturels restent accessibles pendant la crise actuelle.

Exemples:

National Dementia Helpline (Australie). Centre de soutien entr’Aidants (Québec). Ligne info-aidants par l’appui.org (Québec). Il existe également des services d'assistance en ligne pour les soignants.

Par exemple:

Canadian Caregiver Network, pour les proches des personnes atteintes de démence.

Mais relacionados