Indications de la tomographie par émission de positrons en oncologie: cancer du poumon

Año de publicación: 2017

CONTEXTE:

Le cancer du poumon est la principale cause de décès reliée au cancer au Canada, et ce, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. En 2015, la Société canadienne du cancer estimait à 8 300 le nombre de nouveaux cas de cancer du poumon au Québec (26 600 au Canada) et à 6 500 le nombre de décès attribuables à ce type de cancer. La majorité des patients atteints de cancer du poumon sont à un stade avancé de la maladie au moment du diagnostic, ce qui explique le faible taux de survie à 5 ans (16,8 %). La détection précoce du cancer du poumon permet une diminution de la mortalité. Il existe plusieurs types de cancer pulmonaire. Le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) est la forme la plus fréquente (85 à 90 %), incluant trois sous-types histologiques, soit l’adénocarcinome, le carcinome épidermoïde (ou squamous carcinoma) et le carcinome à grandes cellules.

MÉTHODES:

La revue de la littérature scientifique et de la littérature grise7 sur les indications de la TEP-TDM, actuelles et en émergence pour le cancer du poumon, a ciblé les études de synthèse, c’est-à-dire les guides de pratique clinique (GPC), les recommandations publiées par des organismes reconnus, les rapports d’évaluation des technologies de santé (ETS) et les revues systématiques.

RÉSULTATS:

La recherche documentaire a permis de sélectionner les documents suivants: guides de pratique clinique (10) publiés entre 2013 et 2016, qui portaient entre autres sur l’utilisation de la TEP-TDM pour le diagnostic du cancer du poumon [NCCN, 2016a; NCCN, 2016b; NCCN, 2016c; Callister et al., 2015; Eberhardt et al., 2015 (ESMO); De Leyn et al., 2014; Reck et al., 2014 (ESMO); SIGN, 2014; Vansteenkiste et al., 2014 (ESMO); Wauters et al., 2013 (KCE)]. Rapports d’ETS (2) sur la performance diagnostique de la TEP-TDM relative à la prise en charge du cancer du poumon, publiés en 2012 par deux agences italiennes, l’Agenzia sanitaria e sociale regionale (ASSR) [Ballini et al., 2012] et l’Agenzia Nazionale per i Servizi Sanitari Regionali (AGENAS) [Paone et al., 2012]. Dans le premier rapport, l’ASSR a effectué une recherche de la littérature durant la période de janvier 2006 à septembre 2010 et a abordé plusieurs aspects de la prise en charge du cancer pulmonaire (caractérisation du NPS dont le diamètre est supérieur ou égal à 1 cm, stadification du CPNPC et du CPPC, définition du volume cible de la radiothérapie, évaluation de la réponse précoce durant et à la fin de la thérapie néoadjuvante, suivi des patients traités pour un CPNPC chez lesquels une récidive locorégionale est suspectée ou non). Le rapport de l’AGENAS présente une mise à jour du rapport de l’ASSR de janvier 2010 à mars 2012 visant à évaluer la performance diagnostique et l’efficacité clinique de la TEP-TDM sur plusieurs types de cancer, dont celui du poumon, en comparaison avec les méthodes d’imagerie conventionnelle. Un rapport d’évaluation sur la planification des traitements de radiothérapie sur cinq types de cancer, dont le cancer du poumon [UETMIS, 2011]. Revues systématiques sur la stadification du cancer pulmonaire par la TEP-TDM (7), publiées de 2012 à 2015, [Pak et al., 2015; Schmidt-Hansen et al., 2014; Li et al., 2013; Wu et al., 2013; Liao et al., 2012; Wu et al., 2012; Zhao et al., 2012] et revues systématiques sur l’évaluation de la réponse thérapeutique par la TEP-TDM (2) [Kepka et Socha, 2015; Zhang et al., 2013]. Algorithme d’investigation, de traitement et de suivi du cancer du poumon (1) publié par l’INESSS et le GÉOQ en 2014.

Más Relacionados